Arnaque Julien Jimenez de Nextlevel, ce que nous pensons !
|

Arnaque Julien Jimenez de Nextlevel, ce que nous pensons !

Une grande secousse fait trembler le référencement web français : la liquidation judiciaire de la plateforme NextLevel.link et de l’agence SEO Korleon’Biz de Julien Jimenez le 27 septembre 2023. Cette violente et inattendue fermeture laisse en suspens un grand nombre de webmasters et prestataires, impayés pour des montants variant de maigres sommes à des chiffres considérables, instaurant un climat d’incertitude et d’inquiétude financière. 

Très vite, des personnes anonymes lancent des hashtags « Arnaque julien jimenez de nextlevel et Korleon Biz » sur diverses plateformes, comme Reddit ou Twitter. !

Des accusations sans preuves très probablement, du moins a priori, car elles ont toutes été effacées et aucun média sérieux n’abordent le sujet

Dans cet article, plongeons dans ce sujet brûlant qui a secoué bon nombre de professionnels du Web, surtout les professionnels du référencement français ou francophones. Sortant de l’ordinaire, cette situation, non dénuée de polémiques, ouvre la porte à un débat sans réponse définitive. Faillite de NextLevel et Korleon Biz de Julien Jimenez, il y a eu arnaque ou pas ? Je vous donne mon avis dans cet article !

Julien Jimenez qui annonce la faillite de NextLevel et Korleon Biz

La plateforme Nextlevel de julien jimenez
La plateforme Nextlevel de julien jimenez
L'agence korleon biz de Julien Jimenez
L’agence korleon biz de Julien Jimenez

Suite à l’annonce de la liquidation judiciaire de Korleon’Biz et de NextLevel.link, une vague d’émotions s’est déclenchée parmi les premiers concernés. La colère éclate rapidement chez ceux restant impayés par la plateforme, exprimant leur frustration et leur déception sur les réseaux sociaux. Certains ont même accusé ou qualifié Julien Jimenez d’arnaqueur, pointant du doigt les pertes financières subies et manifestant leur mécontentement envers cette issue inattendue.

Ces réactions émotionnelles illustrent la détresse et la colère ressenties par ceux impactés par la fermeture brutale de la plateforme, suscitant un débat en ligne sur la légitimité de cette situation et sur la responsabilité de ses dirigeants.

annonce de la liquidation judiciaire de Korleon'Biz

Liens utiles :

➡️ Plateforme nextlevel : https://www.nextlevel.link/

➡️ Agence Korleon’Biz : https://www.korleon-biz.com/

Les raisons précises derrière la faillite et la liquidation judiciaire de NextLevel et Korleon Biz demeurent floues et le resteront très probablement pour longtemps. Une chose est sûre cependant, l’absence de recours pour les impayés (comme le prouve cette capture à droite 👉)  apparaît comme une erreur de gestion de la part de Julien Jimenez en tant que dirigeant. Faire des affaires implique des risques inhérents, et les créances impayées, particulièrement anciennes, peuvent parfois être irrécupérables.

En ne prenant pas les mesures nécessaires pour recouvrer les dettes, un dirigeant d’entreprise commet une négligence financière. Et malheureusement, cette situation expose les fragilités du monde entrepreneurial où aucune garantie totale n’existe. Cette capture partagée par stephanealligne.com mettrait en lumière une gestion défaillante des risques financiers de l’entreprise avant sa faillite définitive.

les impayés de nextlevel

La plateforme NextLevel a fait faillite sans avoir pu payer les éditeurs pour les backlinks déjà en ligne. Il serait donc totalement légitime que les éditeurs retirent ces backlinks impayés. Et cela aura pour conséquence de faire baisser directement l’autorité de domaine des sites en question, ainsi que leur positionnement global dans les résultats de recherche. Seulement, la situation est très injuste, car ces sites ont déjà payé NextLevel et c’est ce dernier qui n’a pas pu payer les éditeurs.

On peut néanmoins espérer que les éditeurs contactent les sites concernés pour trouver un arrangement à l’amiable et raisonnable ou tout simplement de laisser les liens sans demander de compensation.

 

capture linkedin

C’est ce qu’à fait un utilisateur de LinkedIn, qui se trouve être éditeur sur NextLevel (j’ai tenu à ne pas divulguer son nom). Sur LinkedIn, il explique pourquoi il maintient les liens même s’il n’a pas été payé la plateforme de NextLevel de Julien Jimenez.

Avant l’annonce de la liquidation, de nombreux éditeurs rencontraient déjà des difficultés concernant les paiements promis par NextLevel. Malgré un échéancier annoncé sur Twitter par Julien Jimenez pour régulariser la situation, ces éditeurs ont continué à placer des liens sur leurs pages sans aucune compensation. En outre, la politique de la plate-forme imposait un seul lien sortant par article, bloquant ainsi certaines pages pour d’autres opportunités de monétisation.

Cette situation a engendré des sommes considérables bloquées, mettant en péril les entreprises des éditeurs impactés. Le manque de versement financier a créé un dilemme pour ceux qui avaient misé sur cette plate-forme, remettant en question leur confiance et leurs investissements.

Pour les annonceurs, la situation est aussi complexe. Ayant déjà versé des acomptes pour des liens commandés et déjà en ligne, ceux-ci ont déjà payé ce qu’ils devaient à la plateforme . Cependant, les éditeurs qui ont mis en ligne les liens n’ont jamais reçu les paiements, créant une situation difficile où les annonceurs risquent de perdre à la fois les fonds investis et les liens achetés.

Voici quelques captures de gens qui sont très remontés contre Julien Jimenez suite à la liquidation judiciaire de Nextlevel et Korleon Biz l’accusant d’avoir fomenter une arnaque ou quelque chose du genre :

accusation d'arnaque de korleon biz sur internet

 

une aure accusation
accusaiton sur tweeter
un autre accusation sur tweeter

Lorsqu’il y a peu d’éléments ou de données disponibles sur une situation spécifique comme la faillite de NextLevel de Julien Jimenez, il est difficile de tirer des conclusions définitives.

Toutefois, je pense que la faillite de NextLevel de Julien Jimenez a été plus le résultat d’une mauvaise gestion ou d’une série de circonstances défavorables plutôt que d’une arnaque délibérée. Il est possible que des erreurs aient été commises dans la prise de décisions ou qu’il y ait eu des difficultés externes qui ont entravé la réussite de l’entreprise.

Parfois, des entrepreneurs peuvent se retrouver dans des situations où ils ne parviennent pas à prendre les bonnes décisions au bon moment, ce qui peut conduire à des difficultés financières et à la faillite de leur entreprise. Et avec la foi et l’espérance que les choses s’arrangeront d’eux même, on a tendance à ne pas agir alors qu’on devrait le faire pour limiter la casse et être le plus honnête possible.

Cependant, comme dit plus haut, sans connaître tous les détails et les faits spécifiques de cette situation, il est difficile de porter un jugement définitif.

Conclusion

Auteur/autrice

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.