Fraud GPT, c’est quoi
|

Fraud GPT, c’est quoi ? Une IA surpuissante au service de la cybercriminalité

FraudGPT ou Fraud GPT, c’est quoi exactement ? Face à la toute-puissance de ChatGPT d’OpenAI et le fait qu’il soit disponible gratuitement pour tout le monde, certains experts en IA et cybersécurité craignaient que cette technologie sophistiquée et inclusive soit détournée par des personnes malintentionnées pour créer du contenu frauduleux et orchestrer des attaques malveillantes, rendant ainsi les escroqueries et les attaques en ligne plus accessibles par tout le monde.

Cependant, à peine ChatGPT déployé que leurs craintes se confirment déjà. Au lieu de trouver un moyen d’exploiter les capacités du modèle de génération de langage d’OpenAI, certains individus peu scrupuleux ont décidé de prendre les devants.

Ils ont développé leur propre version de ChatGPT, encore plus spécialisée et adaptée à leurs besoins malveillants : Fraud GPT.

Ce chatbot alimenté par l’IA, évoluant dans l’ombre, se spécialise dans la production de contenu trompeur et persuasif et est capable d’interagir avec ses victimes comme le ferait de vrais humains.

Découvrez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur Fraud GPT, une IA surpuissante tombée aux mains de cybercriminels ! Je vous dis tout dans cet article au sujet de cette version de ChatGPT passée du côté obscur.

Fraud GPT, c’est quoi ?

chatbog fraud gpt

FraudGPT ou Fraud GPT possède une interface très similaire à celle de ChatGPT ou à celle de Gemini de Google. Elle enregistre les demandes passées sur la barre latérale et génère des réponses dans la fenêtre principale.

Et tout comme ChatGPT et Gemini, ce chatbog propose aussi des raccourcis qui facilitent la création de contenus malveillants, comme des messages de phishing réalistes et le ciblage précis des victimes. Il suffirait en fait de cliquer sur une invite, un simple bouton donc, pour créer par exemple un mail type assez sophistiqué pour tromper et arnaquer une personne qui ne fait pas attention.

L’’équipe Netenrich qui a acheté Fraud GPT pour le tester a déclaré que l’outil offrait également la possibilité d’insérer automatiquement de liens malveillants dans les contenus générés. Plus étonnant encore, il serait aussi capable de créer des contenus de pages de destination frauduleuses qui encouragent les visiteurs à fournir des informations.

chatbot generateur de contenu texte

Sur l’interface de Fraud GPT, ses concepteurs auraient également intégré une liste des sites ou services les plus intéressants à cibler pour les hackers. Cela rendrait l’attaque de ces sites et services par n’importe plus accessible.

Lire aussi : LocalGPT vs PrivateGPT : lequel est le meilleur ?

Fraud GPT propose des fonctionnalités assez dévastatrices rendant un hackeur lambda capable de perpétrer des cyberattaques ultra sophistiquées ou encore de lancer rapidement des attaques en masse. Voici les fonctionnalités en question :

Escroqueries par phishing : création d’e-mails, messages textes ou sites web de phishing authentiques pour inciter les utilisateurs à divulguer des informations sensibles.

Ingénierie sociale : capacité à simuler des conversations humaines pour établir la confiance, induisant les utilisateurs à partager involontairement des informations sensibles ou à effectuer des actions préjudiciables.

Distribution de logiciels malveillants : génération de messages trompeurs incitant au clic sur des liens nuisibles ou au téléchargement de pièces jointes malveillantes, entraînant des infections de logiciels malveillants.

Création de documents frauduleux : assistance à la création de documents, factures ou demandes de paiement frauduleuses, conduisant les particuliers et entreprises à être victimes d’escroqueries financières.

En vrai, FraudGPT a les mêmes capacités linguistiques que les modèles d’IA classiques, mais il offre une interface interactive pour des formes spécifiques de fraudes et de cybercriminalité. Il aurait également été entraîné par d’immenses quantité de données du contenu trompeur à diverses fins malveillantes, ce qui explique sa capacité à générer du contenu trompeur très pertinent.

Mais surtout, contrairement à ChatGPT, FraudGPT n’intègre pas de règles. Avec cet outil, les utilisateurs peuvent littéralement générer tout type de texte sur des sujets mêmes illégaux, comme le sexe, la violence…

Fraud GPT génère des textes réalistes grâce à plusieurs techniques :

➡️ Personnalisation : Fraud GPT adapte les textes en utilisant le nom, l’emplacement et les intérêts de la cible pour les rendre pertinents et attrayants, renforçant ainsi l’engagement et la crédibilité du contenu.

➡️ Manipulation émotionnelle : en utilisant la peur, l’urgence ou la curiosité, il crée un sentiment de pression ou d’opportunité pour influencer les actions de la cible, favorisant ainsi une réponse rapide.

➡️ Ingénierie sociale : il exploite l’autorité, la rareté ou d’autres principes sociaux pour créer une perception de légitimité ou d’exclusivité dans les textes, renforçant ainsi la crédibilité et la confiance de la cible.

 

➡️ Perquisition : en analysant les données disponibles en ligne, FraudGPT renforce la crédibilité des messages en utilisant des informations précises et pertinentes, rendant les textes plus convaincants et réalistes.

➡️ Adaptation : Fraud GPT ajuste ses textes pour contourner les filtres anti-spam, les antivirus ou les systèmes de modération, s’adaptant ainsi à l’environnement changeant et aux contre-mesures en place.

➡️ Obscurcissement : il utilise le cryptage, la compression ou la stéganographie pour dissimuler son intention et son identité réelles, rendant ses textes difficiles à détecter ou à interpréter.

➡️ Mimétisme : en imitant le style, le ton ou le vocabulaire de sources légitimes, FraudGPT copie les caractéristiques des personnes ou des sources qu’il prétend être, renforçant ainsi sa crédibilité et sa tromperie.

Pour protéger votre entreprise de FraudGPT et des menaces similaires, suivez ces mesures clés :

Vigilance en ligne : vérifiez l’authenticité des e-mails ou des messages inattendus, surtout s’ils demandent des informations sensibles ou financières.

Mise à jour de la cybersécurité : installez régulièrement des mises à jour de sécurité, des correctifs et utilisez des programmes antivirus pour vous protéger contre les menaces potentielles.

Prudence avec les liens et pièces jointes : évitez de cliquer sur des liens ou d’ouvrir des pièces jointes provenant de sources inconnues pour prévenir les attaques de phishing.

protection contre fraude gpt

Formation des employés : sensibilisez votre personnel aux meilleures pratiques de cybersécurité pour qu’ils reconnaissent et réagissent face aux activités suspectes.

Signalement des fraudes suspectes : si vous identifiez des communications suspectes, signalez-les immédiatement aux autorités compétentes ou au service informatique de votre entreprise.

Conclusion

Auteur/autrice

  • Franck Michael

    🚀 Moi c’est Franck Michael, rédacteur web professionnel passionné par l'intelligence artificielle 🤖 (ChatGPT, Gemini…) et ses multiples applications. Je travaille chez l’agence web Qelios depuis 2019 en tant que rédacteur web geek et tech.🎯📣

    Voir toutes les publications

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.