Google n’indexe pas mes pages web : que faire ?
|

Google n’indexe pas mes pages web : que faire ? 

Que faire si Google n’indexe pas vos articles ? Supposons que vous veniez de publier de nouveaux articles sur votre blog ou de nouvelles pages produits sur votre site e-commerce. Puis, vous vous rendez compte qu’après des jours, voire des semaines après la mise en ligne des articles, Google ne les a toujours pas indexés.

Soit les pages sont détectées, mais non indexées, soit elles sont explorées, mais non indexées. Dans les deux cas, c’est mauvais pour vous, car la rédaction de ces articles vous a demandé du temps et de l’argent, mais malheureusement personne ne va les lire.

Alors, qu’est-ce qui explique le fait qu’une page est indexée ou non par le capricieux Google ? Mais surtout, qu’est-ce que vous pouvez faire pour y remédier ? Que faire pour que Google indexe mes pages web ? On vous révèle tout dans cet article.

Comment savoir si une page est indexée ou non par Google ?

Différentes techniques s’offrent à vous pour savoir si une page est indexée ou non par Google :

C’est la méthode la plus fiable et la plus complète pour vérifier l’indexation d’une page. Voici comment faire : 

  • Accédez à la Search Console de Google et connectez-vous à votre site Web.
  • Dans la barre de recherche, saisissez l’URL de la page que vous souhaitez vérifier.
  • Cliquez sur « Inspecter ».
  • Google vous indiquera si la page est indexée, et si oui, la date de la dernière indexation.

Vous trouverez également des informations sur d’éventuels problèmes d’indexation, tels que des erreurs de robots.txt ou des problèmes de contenu dupliqué.

Cette technique vous permet de savoir si Google a indexé un site Web entier ou un ensemble de pages.

Saisissez l’opérateur site : suivi de l’URL du site Web ou du répertoire que vous souhaitez vérifier.

indexation Google

Par exemple, pour vérifier si la page https://www.exemple.com/page-1 est indexée, saisissez la requête suivante dans la recherche Google : site:www.exemple.com/page-1

Si la page est indexée, elle apparaît dans les résultats de la recherche.

Pour vérifier l’indexation de plusieurs pages à la fois, mais bien spécifiques, tournez-vous vers des outils SEO comme Ahrefs, SEMrush, Moz Pro ou encore Screaming Frog. Ces outils SEO proposent des fonctionnalités qui crawlent votre site Web où des pages spécifiques de votre choix pour voir si elles sont indexées sur Google ou non. 

Vous pouvez également utiliser ces outils pour identifier les problèmes d’indexation potentiels, tels que des erreurs de robots.txt ou des problèmes de contenu dupliqué.

Problème d’indexation Google : un constat général

Il y a quelques années encore, le processus d’indexation par Google était bien plus simple et rapide. La publication d’une nouvelle page web entraînait son indexation en quelques heures seulement, et les pages indexées restaient généralement stables dans le temps. Cependant, ces dernières années, les webmasters observent un changement notable dans le comportement des robots d’indexation de Google.

De nos jours, l’indexation d’une nouvelle page prend plusieurs jours, voire plusieurs semaines pour certains sites web. De plus, Google semble plus sélectif quant aux pages qu’il indexe. Toutes les pages ne sont plus indexées systématiquement, et même les pages déjà indexées peuvent se voir désindexées par la suite.

Problème d'indexation Google

Ce changement de comportement n’est pas le fruit d’un bug ou d’un dysfonctionnement. Il s’agit plutôt d’une évolution délibérée de la part de Google. Face à l’explosion du nombre de pages web, Google se voit dans l’obligation de filtrer davantage afin de privilégier les contenus de qualité, selon ses critères.

Lire aussi : 7 erreurs qui tuent son référencement naturel

Comment savoir si une page est indexée ou non par Google ?

Différentes techniques s’offrent à vous pour savoir si une page est indexée ou non par Google :

C’est la méthode la plus fiable et la plus complète pour vérifier l’indexation d’une page. Voici comment faire : 

  • Accédez à la Search Console de Google et connectez-vous à votre site Web.
  • Dans la barre de recherche, saisissez l’URL de la page que vous souhaitez vérifier.
  • Cliquez sur « Inspecter ».
  • Google vous indiquera si la page est indexée, et si oui, la date de la dernière indexation.

Vous trouverez également des informations sur d’éventuels problèmes d’indexation, tels que des erreurs de robots.txt ou des problèmes de contenu dupliqué.

Cette technique vous permet de savoir si Google a indexé un site Web entier ou un ensemble de pages.

Saisissez l’opérateur site : suivi de l’URL du site Web ou du répertoire que vous souhaitez vérifier.

Par exemple, pour vérifier si la page https://www.exemple.com/page-1 est indexée, saisissez la requête suivante dans la recherche Google : site:https://www.exemple.com/page-1

Si la page est indexée, elle apparaît dans les résultats de la recherche.

methode pour verifier l'indexation d'un site ou d'une page

Pour vérifier l’indexation de plusieurs pages à la fois, mais bien spécifiques, tournez-vous vers des outils SEO comme Ahrefs, SEMrush, Moz Pro ou encore Screaming Frog. Ces outils SEO proposent des fonctionnalités qui crawlent votre site Web où des pages spécifiques de votre choix pour voir si elles sont indexées sur Google ou non. 

Vous pouvez également utiliser ces outils pour identifier les problèmes d’indexation potentiels, tels que des erreurs de robots.txt ou des problèmes de contenu dupliqué.

vérification d'indexation via semrush

Problème d’indexation Google : un constat général

Il y a quelques années encore, le processus d’indexation par Google était bien plus simple et rapide. La publication d’une nouvelle page web entraînait son indexation en quelques heures seulement, et les pages indexées restaient généralement stables dans le temps. Cependant, ces dernières années, les webmasters observent un changement notable dans le comportement des robots d’indexation de Google.

De nos jours, l’indexation d’une nouvelle page prend plusieurs jours, voire plusieurs semaines pour certains sites web. De plus, Google semble plus sélectif quant aux pages qu’il indexe. Toutes les pages ne sont plus indexées systématiquement, et même les pages déjà indexées peuvent se voir désindexées par la suite.

Ce changement de comportement n’est pas le fruit d’un bug ou d’un dysfonctionnement. Il s’agit plutôt d’une évolution délibérée de la part de Google. Face à l’explosion du nombre de pages web, Google se voit dans l’obligation de filtrer davantage afin de privilégier les contenus de qualité, selon ses critères.

 

google et es problèmes d'indexation

Google n’indexe pas mes pages : les trois choses à faire avant tout le reste

Avant de vous lancer dans des solutions complexes, prenez le temps de vérifier deux ou trois points essentiels : la présence d’une balise « noindex » et la configuration du fichier robots.txt si Google refuse d’indexer certaines de vos pages.

La balise « noindex » est une instruction HTML qui indique aux robots d’exploration de Google de ne pas indexer une page web spécifique. Si cette balise est présente dans le code source de votre page, elle ne sera jamais indexée par Google, peu importe les autres optimisations que vous avez mises en place.

Comment vérifier la présence d’une balise « noindex » ?

Utilisez un outil d’inspection de page : la plupart des navigateurs web modernes, tels que Chrome et Firefox, disposent d’outils d’inspection de page intégrés. Ces outils vous offrent la possibilité de visualiser le code source d’une page web et d’y rechercher des éléments spécifiques, comme la balise « noindex ».

Utilisez une extension SEO : de nombreuses extensions SEO populaires, telles que Yoast SEO et SEMrush, proposent des fonctionnalités qui vous permettent de vérifier la présence d’une balise « noindex » sur vos pages web.

Comment supprimer une balise « noindex » ?

Si vous trouvez une balise « noindex » sur une page que vous souhaitez indexer, vous devez la supprimer du code source de la page. La manière de procéder dépendra de la technologie de votre site web (CMS, framework, etc.).

Accédez à votre fichier robots.txt : le fichier robots.txt se situe à la racine de votre site web, à l’adresse https://ndd/robots.txt. Pour ce site par exemple, le fichier en question se trouve à cette adresse : https://www.qelios.net/robots.txt

Vérifiez les directives « Disallow » : les directives « Disallow » indiquent aux robots d’exploration quelles pages ils ne doivent pas explorer. Assurez-vous que ces directives ne bloquent pas accidentellement les pages que vous souhaitez indexer.

Utilisez l’outil de test du fichier robots.txt de Google : Google propose un outil de test du fichier robots.txt qui vous permet de vérifier si votre fichier robots.txt est correctement configuré.

Comment modifier votre fichier robots.txt ?

Si vous constatez que votre fichier robots.txt bloque l’accès à certaines pages, vous devez le modifier pour autoriser l’exploration de ces pages. Là aussi, la manière de procéder dépendra de la technologie de votre site web (CMS, framework, etc.).

Prenez également le temps de vérifier que votre site web n’a pas été piraté ou infecté par des malwares ou des codes malveillants. Google supprimant toutes les pages infectées de son index, cela expliquerait pourquoi vos pages ne s’indexent pas.

Le piratage par « Japanese Keyword » est la menace la plus sournoise et la plus à craindre pour votre SEO.  Cette technique consiste à injecter du contenu en japonais dans le code de votre site web, souvent caché aux yeux des visiteurs et il a la particularité d’être indétectable, à moins d’utiliser un outil détecteur de hack japanese keyword.

Les actions à entreprendre pour faire indexer ses pages sur Google

Google n’indexe pas vos pages ? Fort heureusement, il existe plusieurs actions que vous pouvez entreprendre pour remédier au problème :

Un sitemap est un fichier XML qui liste l’ensemble des pages de votre site web. En soumettant votre sitemap à Google, vous facilitez le travail des robots d’exploration et vous vous assurez qu’ils découvrent toutes vos pages.

Étapes à suivre pour soumettre votre sitemap à Google :

Créer un fichier sitemap : Si vous utilisez un CMS (système de gestion de contenu) comme WordPress, il existe des extensions qui génèrent automatiquement un fichier sitemap pour vous. Sinon, vous pouvez créer un fichier sitemap manuellement en suivant les instructions de Google (https://developers.google.com/search/docs/crawling-indexing/sitemaps/build-sitemap).

Localiser votre fichier sitemap : une fois votre fichier sitemap créé, placez-le à la racine de votre site web.

Soumettre votre sitemap à la Search Console de Google : connectez-vous à votre compte Search Console et accédez à la section « Indexing ». Cliquez sur  » Sitemap » et ajoutez l’URL de votre fichier sitemap.

Découvrez pourquoi vous ne devez pas créer un sitemap manuellement pour un site WordPress ?

Meilleur ami du webmaster, la Search Console de Google offre aussi la possibilité de surveiller l’état d’indexation de ses pages web.

Voici comment utiliser l’inspection d’URL pour demander l’indexation d’une page :

  • Connectez-vous à votre compte Search Console et accédez à la section « Index ».
  • Dans la barre de recherche, saisissez l’URL de la page que vous souhaitez indexer.
  • Cliquez sur le bouton « Inspecter ».
  • Dans l’onglet « Couverture », cliquez sur le bouton « Demander l’indexation ».

Attention : vous disposez d’un quota de 10 demandes d’indexation par jour. Il est donc important de l’utiliser pour les pages les plus importantes.

Les backlinks, c’est-à-dire les liens provenant d’autres sites web vers votre site, sont un signal important pour Google. Ils indiquent que votre contenu est pertinent et de qualité. Plus vous avez de backlinks de qualité, plus Google aura tendance à indexer vos pages rapidement.

Le maillage interne consiste à créer des liens entre les différentes pages de votre site web. Cela aide les robots d’exploration de Google à mieux découvrir et comprendre la structure de votre site. Le maillage interne a aussi une autre utilité, celui de de répartir le jus SEO entre vos pages, ce qui va améliorer leur positionnement dans les résultats de recherche.

Comment faire un maillage interne efficace? Utilisez des textes d’ancrage pertinents et variez la structure de vos liens. En gros, n’utilisez pas toujours les mêmes mots-clés pour le texte d’ancrage.

Google accorde une grande importance à la confiance qu’il accorde aux sites web. Plus il vous considère comme un expert dans un sujet, plus il aura tendance à indexer vos pages et à les bien positionner dans les résultats de recherche.

À l’inverse, si vous publiez sur un sujet tout à fait nouveau, ce contenu aura du mal à s’indexer, car Google juge que vous n’êtes pas pertinent pour aborder ce sujet. Pour gagner sa confiance sur ce sujet, il va falloir rédiger quelques articles de qualité autour de ce sujet et liés les articles entre eux. Un ou deux backlinks thématisés accéléraient aussi le processus qui a pour but de gagner la confiance de Google sur le sujet. 

Google n’indexe plus que les pages qui méritent de l’être, selon ses critères, qui sont les suivantes : 

Avec la montée en puissance des appareils mobiles, Google accorde une grande importance à l’expérience utilisateur. Si votre page n’est pas optimisée pour les appareils mobiles, avec une image trop grande, un texte trop petit ou des éléments cliquables trop rapprochés par exemple, Google décidera de ne pas l’indexer. Pour améliorer l’indexation de vos pages, assurez-vous d’avoir un site web responsive, qui s’adapte correctement aux différentes tailles d’écran.

Un site web mal codé présente l’inconvénient d’être difficile à explorer pour les robots d’indexation de Google. Si le code de votre site est mal structuré ou contient des erreurs, voire énormément d’erreurs, Google considérera votre site comme peu fiable et refusera d’indexer ses pages.

Google met en avant les sites qui offrent du contenu de qualité et pertinent pour les internautes. Par conséquent, si votre page propose du contenu similaire à ce qui existe déjà en masse sur le Web, ou bien n’apporte pas de nouvelles informations, il y a de fortes chances que Google ne la considère pas comme utile et peut choisir de ne pas l’indexer. Pour augmenter les chances que vos pages soient indexées rapidement, assurez-vous de fournir toujours et régulièrement du contenu original, pertinent, qui apporte de la valeur, et donc répondant aux besoins de votre audience.

Depuis des années, Google lutte contre la duplication de contenu. Si le contenu de votre page est identique ou très similaire à celui d’une autre page de votre propre site ou à celui d’un autre site, vous pouvez être sûr que Google ne l’indexera pas.

Faites-vous aider par un expert !

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.