Comment référencer son site dans Google Actualités ?

Comment référencer son site dans Google Actualités ? Vous disposerez de moins de 10 minutes seulement pour convaincre le moteur de recherche Google d’accepter que votre site figure dans les SERPs de Google Actualités (Google news en anglais). En cas de refus, vous serez dans l’obligation d’attendre 60 jours. D’où l’importance de bien se préparer avant de soumettre son site !

Google Actualités est un service accessible sur le moteur de recherche Google et qui permet aux internautes de consulter les dernières actualités du monde entier. Ce service est très utile pour les internautes, car il leur permet de consulter les dernières actualités en temps réel et aussi de filtrer les actualités en fonction de leurs intérêts.

Les sites qui apparaissent dans Google actualités sont choisis par Google grâce à un algorithme qui analyse en temps réel un grand nombre de sources d’informations. Le service privilégie généralement les sources d’informations reconnues pour leur crédibilité et leur fiabilité, telles que les grands médias nationaux et internationaux. Cela étant dit, il est aussi possible pour les petits sites comme les vôtres d’être choisis, à condition de savoir quoi et comment faire.

Comment publier son site dans Google Actualités ? On vous explique dans cet article tout ce qu’il y a à savoir à ce sujet.

Pourquoi publier son site web sur Google actualités ?

Si vous avez un site web d’actualités, l’inscrire sur Google Actualités vous ouvrira la voie à pas mal d’opportunités, notamment :

➡️ Visibilité et trafic accrus. Google News est visité quotidiennement par des millions d’utilisateurs qui recherchent les dernières actualités. L’inscription de votre site à ce service peut vous aider à toucher un public plus large, à augmenter la visibilité de votre site Web et à générer plus de trafic.

➡️ Plus de crédibilité et d’autorité pour votre site. De nature exigeant, le service Google Actualités ne référence que les sites qui répondent à certains critères, tels que la fourniture d’un contenu original et de haute qualité. Ainsi, si votre site est accepté par Google Actualités, cela ne peut qu’accroître votre crédibilité et votre autorité en tant que source d’informations aux yeux des internautes, surtout auprès de ceux que vous ciblez.

➡️ Indexation rapide de vos articles. Google News est connu pour fournir les dernières actualités à ses utilisateurs en temps réel. Si votre site est répertorié dans Google Actualités, vos articles ont des chances d’être mieux classés dans les résultats de recherche et aussi. Ils seront aussi livrés rapidement aux utilisateurs qui recherchent les dernières mises à jour sur un sujet particulier.

Google news : mon site web a-t-il sa place ?

main d'homme tenant un smartphone
Publier dans Google News

Pour que votre site web figure dans Google Actualités, il doit répondre à certaines exigences, telles que la publication de contenus d’actualités de haute qualité, originaux et opportuns, conformes aux règles de Google en matière de contenu.

Les bases pour rentrer dans Google actualités

L’axe principal du site doit être l’actualité. Néanmoins, il peut y avoir des exceptions. Prenons le cas d’un site d’agence immobilier, si ce site a une rubrique forte qui traite du sujet immobilier, alors cette catégorie aura toute sa chance d’être référencée dans Google actualités.

Les sites qui sont exclus par nature

L’exclusion à Google actualités concernent principalement les sites qui ne sont pas des sites d’actualités, ou les sites qui ont des formats de publication de type Twitter ou buzz. S’il n’y a pas de continuité dans la publication, là aussi le site n’a aucune chance d’être répertorié dans Google actualités. Enfin, les sites web liés aux flux RSS sont aussi exclus par nature de Google actu.

Que publier dans Google actualités ?

tableau de bord de WordPress
Publier un texte WordPress

Il faut toujours publier de l’information et uniquement de l’information. Des informations toujours liées à une actualité du jour, de la semaine ou bien du mois. Le contenu proposé doit aussi être original, factuel et ne doit promouvoir la haine, la violence ou autre chose d’interdit comme la pornographie par exemple.

Les articles d’opinions ont aussi toute leur place dans Google actualité. Mais attention à ne pas faire d’articles qui soient descriptifs, pas de tutoriels non plus, ni de fiches produits et de fiche de ventes.

Comment se présente un site compatible avec Google actualité ?

Pour que votre site web soit accepté dans Google News, il doit répondre à certaines directives et exigences de Google. Voici le détail des conditions à respecter :

➡️ Le site Web doit principalement publier du contenu d’actualité.

➡️ Il faut publier tous les jours, minimum 1 article par jour sur la catégorie soumise à Google (on y reviendra plus bas).

➡️ Du contenu relativement long. À partir de 300 mots, c’est déjà un bon et long article. Il n’est pas nécessaire de faire un très long article pour satisfaire Google News.

➡️ Un article doit être composé d’un titre, d’un chapô, des paragraphes, des sous-titres, un auteur et appartenant à une catégorie au minimum.  

➡️ Le texte doit être lisible et d’ergonomie parfaite : image, police, en gras, titre lisible et sous-titre également bien lisible.

➡️ Le site Web doit être publié dans une langue prise en charge par Google Actualités.

➡️ Les URL des articles d’actualité doivent être permanentes et uniques. Ils ne doivent pas changer fréquemment.

➡️ Le site Web a des chances d’être accepté rapidement s’il a un haut niveau d’autorité dans l’industrie de l’information. Cela peut être réalisé en ayant une réputation bien établie, en ayant un large lectorat et en ayant une équipe de journalistes expérimentés.

➡️ Le site Web doit contenir des coordonnées claires et précises, y compris une adresse électronique et une adresse physique.

➡️ Il est aussi important que le site Web évite d’avoir des publicités excessives ou intrusives qui perturbent l’expérience de l’utilisateur.

Google news : quelle catégorie soumettre à Google ?

Une question se pose : faut-il soumettre une ou plusieurs catégories ?

Sachez alors qu’il ne faut pas soumettre à Google toutes vos catégories, mais uniquement les bonnes catégories, celles qui sont importantes ou bien les meilleures.

Par exemple, vous avez une catégorie « football » mais que celle-ci est actualisée une fois par semaine seulement, si vous soumettez cette catégorie, alors elle sera refusée et dans son ensemble le site sera lui aussi refusé.

En revanche, si vous avez une catégorie sur le « hockey » par exemple et que vous y publiez un ou deux articles par jour, alors cette catégorie sera considérée comme pertinente pour Google et sera accepté si les autres critères évoqués plus haut sont satisfaits.

Chose importante à bien noter aussi, pour l’exemple sur le « football », sachant que les sites news sur le foot étant déjà très nombreux aujourd’hui, il faut parfois publier des dizaines de news par jour sur le foot pour que la catégorie « foot » soit considérée comme de qualité et prise en compte par Google. Alors que dans un domaine où les news se font rare, il faut généralement publier 1 à 2 articles par jour et cela suffit.

Créer une catégorie « Top Info » quand vous n’avez pas de catégorie forte à soumettre

Dans le cas où vous avez plusieurs catégories, mais qu’aucune d’elles n’est réellement forte. C’est-à-dire qu’elles ne sont pas actualisées quotidiennement, mais que l’ensemble du site l’est. Par exemple, votre site web compte 5 à 10 articles publiés par jour, mais qui sont ventilés sur un ensemble de catégories.  

Dans ce cas, vous allez donc créer une catégorie spéciale qui va s’appeler « top info », « top actualité », ou bien « actualité », dans laquelle vous allez faire une sélection de vos meilleurs articles du jour.

Cette nouvelle catégorie créée aura donc un volume d’actualisation important par rapport au reste des catégories du site, et c’est cette catégorie que vous allez proposer à Google pour que l’ensemble de votre site soit accepté pour figurer sur Google News.

Il est néanmoins important de noter que cette catégorie doit être thématisée. Elle doit correspondre à un champ sémantique bien définie. Par exemple, vous n’allez pas mélanger du sport avec la santé ou de l’économie avec le bien-être si vous avez un site très généraliste.

Si vous avez un site de niche ou un site qui est focalisé sur une thématique particulière comme « la santé » ou bien « le sport » par exemple, cette catégorie aura toute sa légitimité et sera acceptée par Google.

Les autres obligations imposées par Google

Ordinateur portable avec un écran affichant Google
Google : moteur de recherche incontournable

Le contenu est bien évidemment la pierre angulaire de la soumission à Google actualité. Mais dans son Guidelines, Google a aussi rajouté d’autres éléments qui sont indispensables. Vous devez, entre autres, avoir :

➡️ Une page de contact dans laquelle principalement vous devez apparaitre nom, prénom, adresse, téléphone et un mail, écrit concret (pas seulement un formulaire).

➡️ Une page d’auteurs et présentation. C’est aussi la page où vous allez parler de votre site où toutes les personnes qui collaborent à l’a vie du site doit être présents.

➡️ La page de CGU. Elle n’est pas explicitement demandée par Google. Mais à chaque soumission, nous avons remarqué que les gens de Google visitent cette page. Comme dit au tout début, vous n’avez que quelques minutes pour convaincre Google, donc il faudrait vraiment optimiser tous les éléments de votre site et rien ne laisser au hasard. Une page de CGU est le genre de petit plus qui va certainement vous aider.

➡️ À la fin de vos articles, (ce n’est pas encore explicitement demandé) mais si vous avez un mini-box où vous pouvez mettre un petit bio de l’auteur, c’est un plus également.

Google actualité : seuls les sites optimisés pour la navigation sont-ils acceptés ?  

Pour l’instant, lors de la soumission du site, les gens de Google ne vérifient pas encore la version Mobile. Ce qui ne veut pas dire que demain ils ne vont pas commencer à le faire. C’est même très probable. Le mobile est quand même une source importante de trafic pour Google actu. 

La version mobile, c’est 40% du trafic Google actualité, alors on peut espérer que d’ici peu Google va modifier les critères pour que seuls les sites optimisés pour mobile sont acceptés.

Google actu : comment Google juge votre site ?

À partir du moment où vous avez envoyé votre formulaire d’inclusion, l’obtention de réponse est assez variable. Néanmoins, aujourd’hui, c’est devenu assez rapide. En général, les équipes de Google passent pour étudier ces soumissions tous les 2 à 15 jours. C’est très variable. En période de vacances (quand il y a donc moins de soumissions), cela peut durer 2 à 3 jours. Ils font la vérification généralement le soir.

Comment les gens de Google font pour juger une soumission de site ? Comment ça marche ? En général, c’est entre 5 à 7 personnes qui vont regarder le site en même temps. Et elles vont généralement regarder les mêmes choses. Le temps d’étude au début, c’est 5 minutes, pas plus. Si elles ne sont pas convaincues au bout de 5 minutes, votre site sera recalé. Ces personnes vont communiquer entre elles, pour déterminer ce qui ne va pas ce qui est acceptable sur votre site et si le site peut être accepté ou non.

Que regardent les personnes de Google qui valident les demandes de soumission ?

En général, la première chose qu’elles vont chercher sont les pages de contact, la page qui sommes-nous, et la page CGU. Ensuite, elles vont lire les 3, 4 derniers articles.

Elles vont aussi regarder de façons aléatoire des articles plus anciens, plus profonds. Gardez en mémoire les pages visitées en cas de refus pour comprendre la cause et chercher les points à améliorer. Il suffit qu’ils trouvent un article qui n’est pas de qualité pour refuser votre site.

Après le passage des équipes de Google, vous aurez la réponse entre 24 et 48 h. La nouveauté, c’est qu’aujourd’hui, il n’y a plus de correspondance par mail. Avant, une fois l’inclusion faite, on recevait un mail, on devait obligatoirement y répondre et la réponse de Google venait de nouveau par mail.

Il y a une sorte de barre de progression qui vous sera affichée. Une fois la barre à 20%, le lendemain ou le surlendemain, ça passe à 40%. Et après le passage de l’équipe, équipe Quality Raters, elle va arriver à 60%. En général, par la suite, une réponse sera donnée par le QR.

Une fois accepté, le plus difficile sera ensuite de se positionner et générer du trafic avec Google actualité. Pour cela, il faut développer une réelle stratégie.

Si votre demande a été refusée, il faudra attendre 60 jours pour refaire une autre demande. Il faut bien aussi regarder les pages qui ont été visitées par les QR de Google pour trouver les raisons du refus.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *